Imprimer

Mess 17/09/2022, de Marie. "Guérison, pas forcément dans des lieux les plus connus".

Posté le: Isabelle Froger Dans: Messages canalisés Le: Commentaire: 0 Vues: 2235

"Dans ces lieux, se sont toujours manifestés des guérisons, que ce soient des guérisons du corps ou de l’âme car souvent, la guérison de l’âme passe avant la guérison du corps. Mes chers enfants, J’espère que ce que Je viens de vous dire vous rassurera, vous montrera qu’il n’est pas parfois nécessaire d’aller dans des zones où il y a foule."

Mes chers enfants,

Nicole a eu raison mon cher fils* de dire que J’allais te remercier car elle connaît mes habitudes. Mais tu mérites d’être remercié parce que ce n’est pas toujours facile d’être seul parmi des êtres différents de soi.
Mes chères filles merci d’être là aussi. Certaines d’entre vous hésitent depuis longtemps à venir à ce genre de réunion. Ce n’était pas grave, vous venez quand vous pouvez, quand vous ressentez l’envie, quand vous êtes prêtes.
Et aujourd’hui, J’ai envie de vous parler d’un sujet d’actualité. En fait, pourquoi ai-Je dit le mot actualité alors que c’est un sujet qui est éternel. Je voudrais parler de la guérison. Certains, certaines ont des soucis physiques plus ou moins graves et ressentent l’envie, le désir, la force, d’aller dans ces lieux qui ont été ouverts au public à la suite de Mes apparitions tout au long des siècles. Il y en a beaucoup mais tous n’ont pas été reconnus par les autorités. Actuellement, certains d’entre vous n’ont plus besoin d’autorisation et savent qu’ils peuvent Me rencontrer en d’autres lieux, des lieux privés mais tout aussi efficaces.
Ici (au Centre Mexico en Berry), lorsque vous venez, il y a une énergie très particulière que J’y ai déposée, bien avant même que Nicole et Isabelle** s’y installent. Ici, vous êtes dans une région (Le Berry) qui ne s’est pas fait remarquer dans les annales historiques mais vous êtes dans une région où il existait - où s’est formé aussi - un noyau de résistance ; à l’époque, on aurait plutôt dit « hérésie ». Dans ces lieux, se sont toujours manifestés des guérisons, que ce soient des guérisons du corps ou de l’âme car souvent, la guérison de l’âme passe avant la guérison du corps. Mes chers enfants, J’espère que ce que Je viens de vous dire vous rassurera, vous montrera qu’il n’est pas parfois nécessaire d’aller dans des zones où il y a foule.
Quelquefois, l’énergie est meilleure encore dans des lieux non pas secrets, mais plus restreints. Parce que dans la grande foule, les énergies sont différentes, elles sont variables : il y a de belles énergies et il y en a de moins supportables.
Mes chers enfants, vous vivez vous le savez une époque très particulière et il n’y a nul hasard à ce que vous soyez regroupés ici aujourd’hui. Vous êtes tous à votre façon des éveilleurs et des éveilleuses. Je voudrais que vous vous sentiez tous légitimes dans votre démarche. Je voudrais que vous ayez tous confiance en ce que vous êtes, c’est-à-dire de vieilles âmes. Ne pensez pas que ceux qui parfois se donnent le titre de « maître » sont à un degré plus élevé que vous. Vous êtes tous différents mais vous êtes en même temps complémentaires, nécessaires et vous avez tous une place, tous et toutes, une place choisie dans ce puzzle de la vie. Vous avez choisi de revenir à cette époque, vous avez choisi de venir à cette époque que beaucoup trouvent difficile, que Je dirais merveilleuse, car c’est une époque où les consciences se réveillent et se réveillent à une vitesse extraordinaire.
Alors, mes enfants, quand vous partirez d’ici, J’espère que vous resterez dans la joie, que vous respirerez la joie, que vous diffuserez la joie. Oh, Je ne vous demande pas de rires aux éclats devant les atrocités, Je vous demande surtout d’être sereins, sereines, confiants, confiantes, que le meilleur reste à venir.
Alléluia, Alléluia, pouvez-vous chanter tous aujourd’hui. C’est un chant universel et pas simplement réservé à quelques-uns. Merci.

*Lors de cette séance, il y avait un seul homme parmi toutes les femmes présentes.
** Nicole Dhuin et Isabelle Frogé (cf page accueil du site des Éditions du 7)



Cet article peut être diffusé à la condition qu'il soit reproduit dans son intégralité,

sans aucune modification, et en gardant le nom de Nicole Dhuin.

 

www.editionsdu7.fr

Centre Mexico en Berry

Mexico - 36110 Rouvres les Bois

02 54 35 77 67 – editionsdu7@orange.fr

Commentaires

Laisser un commentaire