Imprimer

Mess 4/12/2022, de Marie "Immense Coalition pour vous aider... Arrêtez de râler..."

Posté le: Isabelle Froger Dans: Messages canalisés Le: Commentaire: 0 Vues: 1869

"Il y a une immense Coalition dans l'Invisible pour vous aider et vous protéger...
Moi ce qui m'intéresse, c'est votre changement personnel...
Arrêtez de râler, de plaindre toutes ces personnes qui ne pensent pas comme vous... alors qu'elle sont un grand rôle."

Mes chers enfants, mers chers fils, mes chères filles,
Je suis très heureuse de vous retrouver cet après-midi aussi nombreux à Mexico. Je savais qu'un jour ou l'autre, vous pourriez recommencer à vivre presque normalement. Ici présents, vous avez chassé vos peurs : personne n'est arrivé masqué, personne n'a eu envie ou n’a osé dire qu'elle ne voulait pas tenir sa voisine ou son voisin par la main. Nous, dont Je suis aujourd’hui le porte-parole, quand Je dis Nous, c'est tous les êtres que vous ne connaissez pas forcément mais qui vous aident à partir de l'Invisible.
Je ne suis pas seule, il n’y a pas que les Anges, il y a une immense Coalition dans le Ciel, enfin dans le ciel, Je préfère dire dans l'Invisible, invisible pour certains mais pas pour tous. Il y a une immense Coalition pour vous aider, pour vous protéger en cette période très particulière de l'humanité.
Depuis des décennies, voire même depuis plus d'un siècle, on vous annonce une période de changement. Oh mais même, cela allait beaucoup plus loin dans les écritures anciennes, on vous a parlé d’apocalypse. L’apocalypse, ça a toujours fait peur et on l'imaginait avec un grand chamboulement ; certains vous ont dit que la Terre allait changer d'axe. Tout cela Je ne veux pas en parler parce que Moi, ce qui M'intéresse, c'est votre changement personnel. Et en cette période particulière, le changement se fera ; il est obligatoire mais il se fera beaucoup plus facilement en fonction de votre propre changement.
Ne pensez jamais que vous êtes toutes ou tous seuls dans votre petit coin et que vous n’êtes pas destinés à faire de grands actes de rébellion. Vous n’êtes pas tous des lanceurs ou des lanceuses d’alerte. Vous n’êtes pas tous des éveilleurs officiels, des éveilleurs publics, vous n’avez pas tous le destin d'être écrivain, éditeur ou guérisseur mais tous et toutes, autant que vous êtes ici présents, vous avez un rôle important. D'abord, vous êtes venus pour votre propre évolution mais ce n'est pas un hasard si vous avez choisi pour cette évolution cette période bien particulière ; et chacun d'entre vous, même si vous n’avez pas un rôle public, vous avez un rôle important : celui d’aider, d’être un modèle pour votre voisin où votre voisine. Arrêtez de râler, arrêtez de plaindre ceux et celles qui n’ouvrent pas les mêmes livres que vous, ceux et celles qui ne fréquentent pas les mêmes stages que vous, ceux et celles qui vous semblent endormis. Acceptez-les tels qu’ils sont, ils ont choisi aussi ce destin et ils sont là aussi pour que vous acceptiez de les voir agir comme ils agissent ; ils sont là pour faire marcher votre indulgence, votre tolérance. La tolérance, ce n'est pas forcément par rapport à tous ces migrants, qu'il soit de votre couleur ou d'une autre couleur. La tolérance, elle est valable pour votre voisin, pour celui qui se moque de ce que vous faites, pour celui ou celle qui vous calomnie. Peu importe. À tous ceux-là, envoyez-leur de la compassion et remerciez-les parce qu'ils font partie, ils sont partie prenante de votre propre évolution.
Je crois que ceci est assez bouleversant pour certains-certaines parce que souvent, on plaint, on rejette toutes ces personnes qui ne pensent pas comme nous alors qu'elles ont un grand rôle.
Remerciez également tous ceux et celles qui après la rencontre avec un petit virus - ah tiens, Je pourrais faire un jeu de mots : ce virus virulent - ou bien après quelques injections non moins virulentes, ont choisi de repartir. Il y a de plus en plus d'âmes qui ont choisi ce chemin, il aurait été trop dur de continuer à vivre sur cette Terre et elles ont choisi de repartir pour peut-être vous aider de là où elles seront. Quelques fois, vous seriez bien surpris de retrouver l'âme de ce voisin que vous avez méprisé dans celle d’un de vos guides.
Voici ce que Je voulais vous dire et Je vous souhaite à tous un bon chemin, une bonne route ; ce n'est pas que Je veux vous faire partir dès maintenant, alors Je vais vous souhaiter une bonne après-midi.
 

Cet article peut être diffusé à la condition qu'il soit reproduit dans son intégralité,

sans aucune modification, et en gardant le nom de Nicole Dhuin.

 

Centre Mexico en Berry

Mexico

36110 Rouvres les Bois – France

02 54 35 77 67 – editionsdu7@orange.fr

www.editionsdu7.fr

Commentaires

Laisser un commentaire